top of page

Malice

Lassée et lassant

Endolorie et haletante

Le pas long et hésitant

Sans foi ni joie

La malice s'égare.


Où a t-elle disparu ?

Autrefois coeur de notre avenir

Attendant de tout tarir

En s'enfonçant dans les méandres présentes.


On ne s'en était pas alerté

Si agaçante et légère

Pour nous si sages et passifs.

Comment s'en plaindre ?


La malice serait partie ?

Lorsque l'on grandit, nous restons la même personne

La malice est devenue adulte, en même temps que les enfants se sont assagis.


Vive la joie tue et les plaisirs intérieurs,

Damnons le plaisir visuel et imposant.


Seuls les enfants sont condamnés à vivre heureux impunément.


Retrouvez d'autres oeuvres originales de Nouveau Spleen sur Short-Edition !


Soutenez-nous sur Ulule en appuyant sur le bouton juste ici


Kommentare


bottom of page