top of page

Genshin sur l'âge de la dégénérescence

À priori, le bouddhisme est connu par une large portion de la population mais nous sommes bien peu à connaître l'éminent Eshin Sozu, aka Genshin né en 942.


Si vous trouvez que la terre est un lieu aride et dépourvu de pureté, vous pourriez aisément vous familiariser avec la dévotion portée par Genshin au Bouddha Amida, régnant sur la "Terre pure Occidentale de la Béatitude".



Après être entré dans le mappō, dernière époque de l'ère de cinq périodes du bouddhisme, la dernière chance du Japon serait d'entrer dans cette terre pure d'Amida (Amitābha). Le "salut", notion spirituelle signifiant "délivrance et libération", ne pouvant être mené à bien dans une terre encline au chaos... CQFD. Selon Genshin, l'auto-contrôle serait donc, du fait de ce chaos, impossible dans un âge dégénéré, où le pouvoir d'une autorité supérieure est essentielle à ses épanouissements spirituels.



 



Genshin est réputé pour sa description... détaillée... de l'enfer bouddhiste. Un purgatoire pour les âmes en vue de les purifier avant leur réincarnation dans la Terre pure. Robert Rhodes en parle dans son essai "Ōjōyōshū, Nihon Ōjō Gokuraku-ki, et la Construction du Discours de la Terre Pure dans le Japon de l'Époque de Heian" 💬👇




 

"Dans le jōyōshū, Genshin s'engage dans une réflexion théorique détaillée sur la pratique de la Terre Pure, construisant une « carte » de l'univers spirituel du point de vue de la Terre Pure dans ses premiers chapitres et décrivant le chemin salvifique basé sur cette cosmologie dans ses pages restantes. Dans le premier chapitre, « Détestant le royaume souillé » (onri edo 厭離穢土), il reprend les six voies (rokudō 六道) ou les royaumes de la transmigration, et décrit en détail les souffrances rencontrées par les êtres qui s'y trouvent. Les Six Chemins sont :


(1) le royaume de l'enfer,

(2) le royaume des fantômes affamés (gaki 餓鬼),

(3) le royaume des animaux,

(4) le royaume des esprits combattants (asura 阿修羅),

(5) le royaume des humains, et

(6) le royaume des êtres célestes.


C'est dans la première de ces six sections que l'on trouve les passages les plus célèbres du jōyōshū, une représentation graphique des différentes tortures infligées en enfer. Reprenant à tour de rôle chacun des huit enfers souterrains de la cosmologie bouddhiste, Genshin décrit comment les êtres y sont continuellement tourmentés en étant lacérés, écrasés, transpercés, bouillis et brûlés par les démons, les animaux et les phénomènes naturels de ces royaumes. Mais les souffrances éprouvées par ces êtres ne sont pas gratuites ; selon les lois du karma, la douleur infligée aux êtres en enfer est comprise comme une juste rétribution des mauvaises actions commises dans le passé.



Cependant, ce ne sont pas seulement les êtres de l'enfer qui sont sujets à la douleur et à l'angoisse. Adoptant la position bouddhiste standard, Genshin soutient que tous les modes d'existence au sein des Six Voies sont caractérisés par la souffrance. Par exemple, Genshin décrit l'existence humaine comme marquée par l'impureté, la souffrance et l'impermanence, et conclut que la vie en tant qu'être humain est très insatisfaisante, une épreuve à rejeter rapidement. Même l'existence en tant qu'être céleste est lourde de souffrances. C'est parce que, même si les êtres célestes peuvent profiter d'un plaisir exquis au cours de leur vie extrêmement longue, ils doivent finalement mourir et renaître dans un autre royaume.



Par conséquent, conclut Genshin, une véritable paix de l'esprit est impossible à obtenir tant que l'on est attaché à l'existence dans les Six Sentiers. Le vrai bonheur ne peut être obtenu qu'en transcendant les Six Sentiers et en atteignant la naissance dans la Terre Pure du Bouddha Amida.




Dans le deuxième chapitre, « Aspirer à la Terre Pure » (gongu jōdo 欣求浄土), Genshin énumère dix plaisirs appréciés par les êtres de la Terre Pure afin d'inciter ses lecteurs à y chercher la naissance. De manière significative, bien que Genshin ne nie pas les divers plaisirs sensuels et matériels de la Terre Pure (par exemple, il explique que la Terre Pure est la plus agréable à regarder), il met l'accent sur les aspects de la Terre Pure qui nourrissent la foi et la perspicacité dans le Dharma bouddhiste.


Si vous voulez aider votre imagination à se figurer cet enfer, le film Jigoku de 1960 a été largement influencé par ces écrits.


Images : rouleaux de l'Enfer

 


Pour l'école de la Terre Pure, convaincue d'une réincarnation dans cet espace dirigé par Amida, il faut invoquer le fameux bouddha, maître du monde merveilleux.


L'invocation se fait comme suit :


sk: Nāmo Amitabueddhāya,

ch: Námó Ēmítuó fó, 南無阿弥陀佛 ;

jp: Namu Amida butsu 南無阿弥陀仏 ;

ko: namu Amita-bul 나무아미타불

vi: Nam mô A Di Đà Phật 阿彌陀佛


Bien sûr, si vous n'êtes pas un adepte de l'école de la Terre pure, cette invocation peut vous apporter protection et pouvoir spirituel !

Anecdote : ce sont également des salutations entre moines ou entre pieux dans les formes simplifiées vietnamienne et chinoise. Si vous êtes suffisamment curieux, ces expressions peuvent être employées dans des manifestations de surprise ou d'émotion, comme nous ferions en nous exclamant par un retentissant "Oh my God" ! [Oh mon Dieu !]


Mais c'est pas tout ! Il faut aussi réciter le mantra suivant, pour compléter le processus de réincarnation dans la Terre Pure :


Namo Amitābhāya Tathāgatāya. Tadyathā, om, amritodbhave, amrita siddham bhave, amrita vikrānte, amrita vikrānta, gamini gagana kīrti-karī svāhā


On en vient au jeu Genshin sorti récemment, mais à voir s'il fait hommage à ce penseur...


Vous y avez joué ? Si oui, vous saurez qu'il est question de voyageurs, faisant penser au concept de "transmigration" ou de "réincarnation" de Genshin, avec des images de radeaux ou de voyages à travers plusieurs étapes des enfers. N'y ayant pas joué, je ne peux qu'émettre une hypothèse sur l'origine du nom, mais pensez-vous qu'il y ait un lien ?



 

Retrouvez d'autres oeuvres originales de Nouveau Spleen sur Short-Edition !


Soutenez-nous sur Ulule en appuyant sur le bouton juste ici








35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page