top of page

Tree of all lives

Le céleste accompagne ce que la terre nous offre et nous retire.

L'amour dans sa forme pure se décline en tant de formes que d'êtres vivants la vivent.

L'amour d'une mère ou l'existence d'un arbre répondent tant aux lois d'un firmament qu'à la fatalité d'une terre,

Mais y voient en chacun une dimension particulière.


L'un se veut éternel et universel, quand l'autre l'enrichit du détail.

Le céleste se traduit par le tout d'un univers impartial,

Le terrestre met en lien le tout d'une infinité vivante.


Qui différencierait le nouveau né de la nouvelle étoile ?




Comments


bottom of page